Quelle est la dureté d’un revêtement céramique ? Qu’est-ce que 9H, 10H ? Est-ce que je me fais avoir ? – Découvrez-le par vous-même.

MOHS voiture feynlab illustration

Il s’agit d’un sujet très délicat, car de nombreuses entreprises ont construit leur marque autour de l’indice de dureté. (La céramique 9H d’untel ou d’untel.

Commençons par un bref historique de la dureté du crayon et de la célèbre échelle MOHS. La méthode de dureté du crayon a été développée à l’origine par les fabricants de crayons comme méthode de contrôle de la qualité au début des années 1900, si deux crayons différents causent les mêmes dommages par rayure à un revêtement, ils sont considérés comme ayant la même dureté, c’est simple. L’industrie des revêtements a adopté cette méthode de manière inverse et a commencé à utiliser des variations de la dureté standardisée du crayon pour mesurer la dureté de ses revêtements.

Un exemple de testeur de dureté de crayon selon ASTM D33359

Aujourd’hui, il est devenu un outil de marketing important, mais trompeur, pour les entreprises qui fournissent des revêtements de protection des véhicules, c’est-à-dire des revêtements « céramiques », « en verre » et autres « nanorevêtements ». Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi un revêtement prétendument 9H peut être rayé avec un simple ongle ?

« Mais il est certifié par [insérer société de test indépendante] ! »

Les données d’essai utilisées par ces entreprises sont valables pour les tests qu’elles ont effectués, nous ne le contestons pas. Mais si vous regardez de manière plus objective, vous verrez qu’ils ont revêtu une plaque d’acier et l’ont soumise au test, ce qui donne un chiffre très élevé, généralement 9H (le maximum autorisé par les normes ASTM et BS). Mais le substrat devient un facteur primordial lors de l’essai de films minces, ces revêtements font généralement moins de 5 microns et il est impossible d’obtenir une lecture de la dureté du film. Vous testez la dureté de l’acier sous le revêtement.

Des études indépendantes ont montré que, selon le substrat, la dureté peut varier de 13H. Voici un tableau de résultats de l’une de ces études :

© George E. Drazinakis and Agnes Lechwar

Il ressort clairement du tableau ci-dessus que la valeur de dureté est sensiblement différente lorsque l’on compare le PC (polycarbonate) et le (polyméthacrylate de méthyle) comme substrats. De nombreuses entreprises évitent l’indice « 9H », je suppose qu’il s’agit d’une stratégie à long terme, car les clients et les installateurs commencent à être plus instruits, ils apprendront que l’indice 9H est un mensonge total. Donc, à la place, ils revendiquent 7H ou un chiffre inférieur. Et c’est encore plus bizarre car ils affirment que leur produit est pire sur une échelle truquée ? Wow.

Ensuite, il y a l’échelle MOHS, où certaines entreprises et leurs représentants affirment que leur produit est 9H sur l’échelle MOHS. Si c’était vrai, vous devriez être capable de gratter du verre avec un échantillon séché, je vous garantis que ce n’est pas le cas. Nous devrions simplement supposer qu’ils ne comprennent pas assez bien leur produit, ni n’ont la capacité de comprendre la différence entre la dureté du crayon et l’échelle MOHS. Il est important pour les installateurs de travailler avec des fournisseurs qui évitent les stratégies marketing enjolivées, car au bout du compte, c’est la réputation de l’installateur qui est principalement en jeu.

Alors, le revêtement 9H existe-t-il vraiment ? Oui, mais une recherche rapide n’a pas donné grand-chose car tous les résultats pour « 9H » ont renvoyé des milliers d’entreprises de revêtement Ceramic 9H… Le revêtement devrait être raisonnablement épais, plus de 150 microns, et il devrait être relativement glissant (le glissement de surface est un moyen facile de tromper le test de dureté du crayon, car il ne donne pas au crayon l’occasion de mordre). Il existe toutefois des revêtements de type industriel conçus pour des applications résistantes et qui doivent être cuits au four à une température relativement élevée. Ce sont des exemples de revêtements 9H véritables.

Et si vous lisez ces lignes en pensant « ils disent ça parce que leurs revêtements ne sont pas 9H », nous avons envoyé chacun de nos revêtements pour qu’il soit testé selon les mêmes protocoles par un laboratoire indépendant, et tout est revenu avec un rapport 9H brillant, comme nous l’attendions…

Découvrez certains de nos produits

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce que nous avons à offrir, visitez notre boutique en ligne ou découvrez certains de nos produits ci-dessous.

Cet article est une traduction de l’article posté sur le blog du site américain feynlab.com, vous pouvez le consulter dans sa langue originale ci-dessous

Un commentaire sur “Quelle est la dureté d’un revêtement céramique ? Qu’est-ce que 9H, 10H ? Est-ce que je me fais avoir ? – Découvrez-le par vous-même.

Commentaires désactivés